Elles étaient beaucoup plus nombreuses autrefois. Trois d’entre elles subsistent sur notre territoire : en haut de la ruelle de La Couture, mais aussi sur la route de Chantemanche* et à l’entrée du hameau de Couillarville**. Signes de la piété des paysans d’antan et de l’importance de l’Eglise dans la vie des campagnes jusqu’à la fin du XIX è siècle, elles sont le vestige d’un temps révolu. Rares sont ceux, aujourd’hui, qui en connaissent le sens.

chantemanche            couture            couillarville

La croix située au croisement de la route menant à Citry et de celle conduisant à Villaré a disparu après la dernière guerre, mais le lieu-dit  «La Croix de Citry» nous rappelle son existence.
Sur les plans anciens, on découvre qu’une croix était érigée au carrefour de la rue Chef-de-Ville et de la rue de l’ Ile, en direction de Laval. Une autre se dressait à l’intersection de la rue des Hameaux et de celle de La Couture… Une dernière, de taille plus importante sur la carte, trônait sur l’ancienne Place du marché, désormais tristement appelée « Rond point ». Il y en avait certainement d’autres…
Installées à la croisée des chemins et des routes, elles n’étaient pas implantées là par hasard mais dans des endroits stratégiques. Elles indiquaient les limites territoriales et constituaient des repères spatiaux. Mais surtout, elles invitaient à la prière et protégeaient les villageois ainsi que leurs champs et les produits de la terre. Chaque année, pendant la fête des Rogations, les trois jours qui précédaient le dimanche de l’Ascension, le curé bénissait les cultures. Les villageois se recueillaient et déposaient des offrandes au pied de chaque croix pour que les récoltes soient bonnes.
Celles qui existent encore à Saâcy aujourd’hui datent vraisemblablement du XIX è siècle et sont en fer forgé, de dessin très simple. Elles reposent sur un socle épais en meulière et ont certainement été réalisées par le maréchal-ferrant du village. Elles remplacent les anciennes croix en bois, souvent détruites ou brûlées pendant la Révolution et que l’on rencontre encore parfois dans la région, comme à Jouarre.
*Cette croix sera prochainement restaurée et redressée par un habitant du village.
**Le panneau indicateur du hameau de Couillarville qui, pendant des années, masquait la croix a été déplacé récemment à notre demande.

 

Toutes vos sorties en un seul CLIC.

sortir en pays de brie