Nous possédons à Saâcy de très beaux lieux de promenade. Ainsi, la magnifique coulée verte qui recouvre l’aqueduc de la Dhuys. Voici quelques données techniques pour vous accompagner.

dhuys


L’aqueduc traverse notre village d’est en ouest sur 20 km de long. Il a été construit entre 1863 et 1865, pendant le règne de Napoléon III, sous l’impulsion du Préfet Haussmann, par l’ingénieur Eugène Belgrand, inspecteur général des Eaux et Forêts, pour alimenter Paris en eau potable, ceci en raison de l’état sanitaire médiocre des eaux de la Seine. Il est souterrain et conduit les eaux de la rivière Dhuys, affluent du Surmelin depuis le captage de Pargny (Aisne) jusqu’au réservoir de Ménilmontant, à Paris. Il parcourt 130 km presqu’à l’horizontale, avec une légère pente de 20 m. L’eau est acheminée en 3 jours. Sa vitesse est de 1,8 km /h, son débit de 20 000 m3/jour.
La section de l’aqueduc (en pierre et béton) est de forme ovoïde, de 1,76 m de haut sur 1,40 m de large. Tous les 500 m, des regards de visite- on les reconnaît de loin- petits édicules en béton et en pierre, avec une porte métallique fermée à clef, permettent de contrôler l’ouvrage. Des bornes hectométriques jalonnent le parcours et indiquent la distance à la source. Quand l’aqueduc traverse un ru (à Saâcy, le ru Philippe), on a édifié un pont pour conduite forcée en hauteur.
En chemin, vous pourrez profitez d’une nature intacte et d’un magnifique silence.

Toutes vos sorties en un seul CLIC.

sortir en pays de brie